Ami de l’√©galit√©
Accueil > Philosophie > Problèmes de la morale et de la politique > Faut-il discuter dès à présent du cas DSK ?

Faut-il discuter d√®s √ pr√©sent du cas DSK ?

J’en doute vraiment !

dimanche 22 mai 2011, par Jean-Pierre Combe

- La presse √©crite et t√©l√©vis√©e consacre une telle quantit√© d’encre et de salive √ parler d’un homme politique fran√ßais charg√© de la direction d’une institution financi√®re mondiale et accus√© de viol qu’il me vient le besoin de regarder l’√©v√®nement d’une autre mani√®re.
- Directement sollicit√© √ deux reprises par le biais d’Internet de prendre le parti de d√©fendre cet homme politique, j’ai r√©pondu √ ma mani√®re √ ces sollicitations ; voici mes r√©ponses :



Quel int√©r√™t pr√©sente cette affaire ?

- J’ai re√ßu vendredi 20 mai dans ma bo√ģte aux lettres la traduction d’un article √©crit par Mike Whitney le 17 mai 2011 et publi√© sur le site
- http://legrandsoir.info/
- intitul√© ¬« Le patron du FMI, Strauss-Kahn, pris au pi√®ge¬ ».
- La lecture de cet article m’a amen√© √ r√©pondre le m√™me jour au correspondant qui me l’avait exp√©di√©, et √ ses autres destinataires, par le texte suivant :
- J’estime que le “cas DSK” n’est actuellement vraiment pas int√©ressant !
- Il le deviendra quand le proc√®s sera fini, ou quand l’accus√© aura n√©goci√© sa peine ; mais d’ici l√ , je n’ai trouv√© qu’une r√©flexion int√©ressante, c’est celle de ma voisine, une paysane fille de paysane et √©pouse d’un paysan retrait√©, qui se morfond depuis pas mal d’ann√©es, sans le dire vraiment, de ne plus pouvoir voter sinc√®rement pour un candidat qu’elle consid√®re franchement comme communiste !
- Voici, ce que m’a dit mercredi 18 mai cette voisine :
- ¬« Qu’est-ce que je suis contente de ce qui arrive √ DSK ! Comme √ßa, je n’aurai pas √ me torturer pour savoir si je fais bien de voter pour lui ou s’il ne vaudrait pas mieux ne pas voter !¬ »
- Voil√ : et croyez bien qu’elle parlait s√©rieusement !

Le viol est un crime, quelles qu’en soient les circonstances !

- Le lendemain 21 mai, le webmestre du site
- http://eldiablo.over-blog.org/
- attirait mon attention sur la publication sur son site d’un article de Paul Craig Roberts, intitul√© ¬« DSK : Strauss-Kahn devait tout simplement √™tre √©limin√©¬ » ; cet article aussi prenait la d√©fense de Dominique Strauss-Kahn. J’ai aussit√īt r√©dig√© le commentaire suivant, que le site a publi√© en accompagnement de l’article :
- Tout ce d√©veloppement ne pr√©sente d’int√©r√™t que si nous comprenons que nous n’avons d’int√©r√™t ni √ d√©fendre, ni √ accuser DSK. La proc√©dure judiciaire √©tats-unienne pousse ceux qui voudraient d√©fendre DSK √ accuser la femme qui a port√© les accusations de s’√™tre prostitu√©e, et ce n’est pas juste du tout, m√™me si on prend le directeur du FMI pour le plus grand d√©mocrate que la terre ait jamais port√©, ce qu’il n’est pas. En r√©alit√©, ce n’est que lorsque le moment judiciaire de cette affaire sera termin√©, soit par le jugement du tribunal, soit par la transaction entre la d√©fense et l’accusation, que l’analyse de l’affaire devient int√©ressante.
- Pensons que le viol est un crime, quelle que soit la personnalit√© du violeur, et que l’abus du pouvoir est une violence, m√™me s’il ne prend pas la voie de la force physique : un haut personnage qui use de son pouvoir pour obtenir les faveurs d’une femme commet un viol, m√™me si cet acte a rev√™tu toutes les apparences du consentement ; ne l’oublions jamais !

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0