Ami de l’égalité
Accueil > Problèmes de la révolution > Problèmes du communisme > Ma critique du candidat Mélenchon

élections présidentielles de 2 012

Ma critique du candidat Mélenchon

samedi 14 janvier 2012, par Jean-Pierre Combe

- J’ai d’abord dit de la prestation télévisée de Mélenchon, que j’ai bien apprécié ce que j’ai entendu (et aussi ce que j’ai vu, mais je tiens le spectacle pour secondaire), réserve faite de ce que je n’ai (toujours) pas vu la première partie de son émission.

- Pour préciser :
- J’approuve son insistance à retourner la question relative au second tour des élections présidentielles en exigeant que François Hollande déclare d’abord que si Mélenchon est placé devant lui par les résultats du premier tour, il se désistera pour Mélenchon.
- C’est un point décisif, et nous avons l’expérience de la chute qui fut celle du PCF, en conséquence de ce qu’il s’était mis à annoncer dès le début des campagnes électorales qu’au second tour, il désisterait ses candidats pour ceux du PS.
- J’approuve aussi la dénonciation qu’a faite Mélenchon de la responsabilité des partis sociaux-démocrates et socialistes, parfois alliés aux verts, dans le malheur des peuples des pays qu’ils gouvernent, la Grèce, l’Espagne,... et dans l’impasse réactionnaire qui enferme le peuple allemand.
- J’approuve encore la déclaration de sa volonté de réindustrialiser la France en s’appuyant notamment sur la coopération ouvrière et sur la formation de pôles publics de développement pour ranimer notre économie ; mais à ce sujet, je regrette de ne rien avoir entendu des besoins monétaires qui doivent résulter pour notre pays de cet effort de réindustrialisation et de ranimation économique (mais c’était peut-être dans la partie de sa prestation que je n’ai pas entendue).
- J’approuve enfin ses déclarations par lesquelles il accepte le mot et le concept de révolution tout en proclamant que cette révolution se fera par les urnes ; cette vision de la révolution n’est pas la mienne, mais converge avec la mienne.
- Cela étant, il me reste deux raisons importantes de ne pas soutenir Mélenchon comme je soutiendrais un candidat vraiment communiste s’il y en avait un :

  • L’une de ces raisons est son analyse insuffisante de la propriété capitaliste ; je rattache à cette insuffisance l’absence de critique de la monnaie appelée « Euro » que je crois voir chez lui (sous réserve bien entendu du contenu de la première partie de sa prestation) : à cause de cette insuffisance, il ne peut montrer comment le droit capitaliste de la propriété fait barrage à l’égalité en droits de tous les membres du peuple, et par conséquent vide la liberté de son sens.
  • L’autre raison est sa myopie devant la réalité des institutions de l’Union européenne.

- Certes, je ne suis plus sûr qu’il défende le mensonge de l’« Europe sociale » (là aussi sous réserve de sa première partie), mais la réalité s’imposera bientôt, et pour beaucoup elle s’impose déjà :

  • Toutes les intentions que Mélenchon a proclamées en matière d’économie, de réindustrialisation, d’institutions publiques de développement industriel, de coopération, de propriété sociale, sont interdites par les lois que nos parlements, depuis des années, inscrivent dans notre droit pour nous imposer les orientations que décide le gouvernement de l’UE, très obéïssant exécuteur des volontés de la grande bourgeoisie capitaliste des pays d’Europe.
  • Les institutions que Mélenchon propose ne peuvent entrer dans la vie que si la France redevient maîtresse de sa monnaie.

- Pour ce qui me concerne, je ne pourrai pas soutenir Mélenchon avant qu’il nous démontre qu’il a conscience de tout cela et qu’il est décidé à œuvrer pour que la France s’affranchisse de la tutelle du gouvernement de l’UE et de ses moyens d’asservissement collectifs, dont l’Euro est l’un des plus importants.
- Je défends un programme explicite sur tous ces sujets : c’est le programme-candidat du PRCF, qui est publié en vue d’être discuté sur ce site, sous le titre Communistes sans candidats, mais avec un programme,

que l’on peut aussi lire et discuter sur le site du PRCF

www.initiative-communiste.fr

et que l’on peut trouver aussi à partir d’autres sites ou blogs amis.
- Discutons, et avançons !

P.-S.

- Lire aussi Communistes sans candidats, mais avec un programme
- lire aussi le document ci-joint : c’est la lettre adressée par le pôle de renaissance communiste en France à Jean-Luc Mélenchon, candidat aux élections présidentielles de 2012

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0