Ami de l’√©galit√©
Accueil > Communistes sans candidat, mais avec un programme > Faut-il choisir aujourd’hui notre candidat pour les pr√©sidentielles (...)

Pr√©sidentielle 2022 : accompagnons le d√©veloppement des luttes !

Faut-il choisir aujourd’hui notre candidat pour les pr√©sidentielles de 2¬ 022¬ ?

paru sur le site Initiative communiste dans la rubrique débat le 23 décembre 2021

jeudi 23 décembre 2021, par Jean-Pierre Combe

Nous avons constat√© que nous n’atteignons pas le nombre requis des parrainages pour pr√©senter un candidat aux √©lections pr√©sidentielles. Il ne me semble pas utile de nous √©terniser sur la signification politique des r√®gles auxquelles doivent se plier les candidats √ ces √©lections.

Nous devons par contre remarquer le d√©veloppement vigoureux des luttes revendicatives, tant en intensit√© qu’en qualit√©, dans toutes les r√©gions de notre pays : elles expriment une conscience de plus en plus haute de la nature capitaliste des obstacles √ la vie des travailleuses et des travailleurs ; elles constatent que la survie m√™me des femmes et des hommes est mise en cause par le syst√®me capitaliste d’exploitation.

Dans ces circonstances, nous devons absolument nous abstenir de toute initiative susceptible d’opposer le moindre frein √ la mont√©e de ces luttes : au contraire, il me semble √©vident que la simple survie des travailleuses et des travailleurs requiert des communistes que nous sommes que nous accompagnions leur d√©veloppement en mettant en √©vidence la nature capitaliste et imp√©rialiste des obstacles qui s’opposent √ elles : nous devons consid√©rer cette requ√™te comme notre priorit√©.

En effet, nous devons garder conscience de ce que les √©v√®nements que causent les luttes revendicatives l√©gitimes sont √©troitement li√©s √ l’√©volution de la conscience populaire engag√©e et exprim√©e dans ces luttes¬ ; c’est vrai en tous temps, et encore bien davantage aujourd’hui¬ : la le√ßon principale que nous devons retenir de L√©nine, c’est l’importance de ne pas nous d√©tacher de cette conscience¬ : nous devons l’√©clairer en avan√ßant au m√™me rythme que les travailleuses et les travailleurs, juste un pas en avant de leur position !...

C’est assez difficile lorsque comme aujourd’hui, le d√©veloppement des luttes produit un intense brassage des consciences des travailleuses et des travailleurs !

Par cons√©quent, le probl√®me essentiel qui se pose √ nous est de participer aux d√©bats politiques inh√©rents au mouvement populaire que nous observons, et pas seulement √ ces d√©bats, mais au mouvement populaire lui-m√™me : Mao-Ts√©-Toung nous conseillait d√©j√ d’√©voluer dans toute la complexit√© de notre peuple travailleur comme un poisson dans l’eau !...

Sachons aussi que ce sont les progr√®s de la conscience populaire qui d√©cideront d’abord du niveau de la violence de la suite de l’√©v√®nement qui se pr√©pare, puis de son issue.

Il ne nous est donc pas possible de deviner, et encore moins de d√©signer qui dirigera le pays apr√®s cet √©v√©nement : les mouvements v√©ritablement populaires produisent les chefs dont ils ont besoin, et ceux-ci rentrent dans le rang lorsque leur r√īle est achev√©. Sauf √©videmment s’ils ont exploit√© l’occasion que leur offrait leur notori√©t√© momentan√©e pour tirer le profit en trahissant la cause populaire, ce qui est arriv√© aussi, et que nous ne devons pas permettre.

Notre responsabilité est donc engagée de manière extrêmement complexe.

Dans cette situation, je pense que la question ¬« qui va diriger le pays apr√®s le mouvement populaire qui l’√©branle aujourd’hui¬ » n’est pas une question pertinente.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0