Ami de l’égalité
Accueil > Philosophie > Problèmes de la morale et de la politique > DSK dans l’arène politique ?

DSK dans l’arène politique ?

article publié par l’Echo le 9 juillet 2011

mardi 5 juillet 2011, par Jean-Pierre Combe

- Membres du PRCF, nous sommes des militants politiques. Des militants révolutionnaires.
- Suivant les enseignements de Marx, d’Engels et de Lénine, nous luttons au grand jour, sans fouiller les poubelles, sans rien dissimuler de nos objectifs et de nos moyens.

- Et les critiques que nous adressons  nos ennemis de classe sont politiques, argumentées au moyen de faits, et toujours rationnelles.
- Comme ministre ou Directeur du FMI, Monsieur Dominique Strauss-Kahn a toujours agi contrairement aux intérêts des travailleurs de France et des autres pays ; sa politique, nous l’avons toujours condamnée sans appel.
- C’est dire que, bien réellement, DSK est un ennemi de notre peuple et des autres peuples, nous le savons pertinemment.
- Les manipulations médiatico-sondagières ne transmuteront pas un serviteur zélé du capital en un défenseur des travailleurs, pas plus que les manipulations alchimiques n’ont jamais changé le plomb en or : le milliardaire Strauss-Kahn ne défendra jamais les travailleurs contre l’exploitation capitaliste : sur ce point, son passé est garant de l’avenir !
- Certes on peut imaginer un riche trahir sa classe... mais cela ne se juge pas d’avance : jusqu’ présent, DSK n’a donné aucun signe de ce qu’il pourrait commettre cette trahison !
- La conscience des femmes et des hommes est, comme le disait Marx, largement déterminée par ce qu’ils vivent : notre talentueux économiste ne trouvera rien dans son riad [1] du Maroc ni dans les pâtes  100 dollars la portion qu’il déguste  New-York, ni dans son appartement de la Place des Vosges  16.000 euros le m2, rien qui puisse lui permettre de comprendre le sort de l’ouvrier, du chômeur ou du professeur de nos écoles, collèges ou lycées !
- « L’affaire DSK » ne nous a pas passionnés ; établir la vérité est le rôle de la justice, nous l’avons toujours dit, sachant et disant aussi que la justice en cause ne pourra pas cacher sa nature de classe.

- Ce que nous pensons d’un éventuel retour de Strauss-Kahn dans la course  la présidence est simple et logique : nous confirmerons ce que Grecs, Irlandais et Français savent déj : DSK ne porte pas une politique alternative  celle de Sarkozy.
- Et nous le combattrons comme nous combattons toute politique au service des exploiteurs capitalistes.

Notes

[1la très luxueuse demeure, dont les frais de rénovation et d’entretien sont énormes, qu’il possède au Maroc : il est absolument impossible  un ouvrier, et encore bien plus  un chômeur, d’habiter un riad !

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0