Ami de l’égalité
Accueil > Philosophie > Problèmes de la morale et de la politique > DSK dans l’arène politique ?

DSK dans l’arène politique ?

article publié par l’Echo le 9 juillet 2011

mardi 5 juillet 2011, par Jean-Pierre Combe

- Membres du PRCF, nous sommes des militants politiques. Des militants révolutionnaires.
- Suivant les enseignements de Marx, d’Engels et de Lénine, nous luttons au grand jour, sans fouiller les poubelles, sans rien dissimuler de nos objectifs et de nos moyens.

- Et les critiques que nous adressons à nos ennemis de classe sont politiques, argumentées au moyen de faits, et toujours rationnelles.
- Comme ministre ou Directeur du FMI, Monsieur Dominique Strauss-Kahn a toujours agi contrairement aux intérêts des travailleurs de France et des autres pays ; sa politique, nous l’avons toujours condamnée sans appel.
- C’est dire que, bien réellement, DSK est un ennemi de notre peuple et des autres peuples, nous le savons pertinemment.
- Les manipulations médiatico-sondagières ne transmuteront pas un serviteur zélé du capital en un défenseur des travailleurs, pas plus que les manipulations alchimiques n’ont jamais changé le plomb en or : le milliardaire Strauss-Kahn ne défendra jamais les travailleurs contre l’exploitation capitaliste : sur ce point, son passé est garant de l’avenir !
- Certes on peut imaginer un riche trahir sa classe... mais cela ne se juge pas d’avance : jusqu’à présent, DSK n’a donné aucun signe de ce qu’il pourrait commettre cette trahison !
- La conscience des femmes et des hommes est, comme le disait Marx, largement déterminée par ce qu’ils vivent : notre talentueux économiste ne trouvera rien dans son riad [1] du Maroc ni dans les pâtes à 100 dollars la portion qu’il déguste à New-York, ni dans son appartement de la Place des Vosges à 16.000 euros le m2, rien qui puisse lui permettre de comprendre le sort de l’ouvrier, du chômeur ou du professeur de nos écoles, collèges ou lycées !
- « L’affaire DSK » ne nous a pas passionnés ; établir la vérité est le rôle de la justice, nous l’avons toujours dit, sachant et disant aussi que la justice en cause ne pourra pas cacher sa nature de classe.

- Ce que nous pensons d’un éventuel retour de Strauss-Kahn dans la course à la présidence est simple et logique : nous confirmerons ce que Grecs, Irlandais et Français savent déjà : DSK ne porte pas une politique alternative à celle de Sarkozy.
- Et nous le combattrons comme nous combattons toute politique au service des exploiteurs capitalistes.

Notes

[1la très luxueuse demeure, dont les frais de rénovation et d’entretien sont énormes, qu’il possède au Maroc : il est absolument impossible à un ouvrier, et encore bien plus à un chômeur, d’habiter un riad !

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0